Bourgogne

La Bourgogne, région fragmentée qui recèle de grands trésors viticoles

Principalement reconnue pour ses vignobles de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune qui constituent la Côte d’Or, la Bourgogne est également composée d’autres sous-régions telles que le Chablis, le Mâconnais et la Côte Chalonnaise qui n’ont rien à envier à leurs voisins plus réputés. Les nombreux vignobles qui constituent la Bourgogne sont fragmentés et le même climat (parcelle de vigne) peut être exploité par plusieurs producteurs qui partagent ainsi quelques rangs de vignes. L’Institut National des Appellations d’Origine (INAO) a effectué en Côte d’Or une classification minutieuse des terres. Ce travail, fondé sur des classifications qui remontent à plus d’un siècle, auxquelles s’ajoutent les analyses de sols, de sous-sols, d’exposition ainsi que l’analyse organoleptique des vins produits, est encore inégalé dans le monde viticole. En fait, ici plus que n’importe où ailleurs, la notion de terroir est primordiale et la composition des sols peut varier significativement d’une parcelle à l’autre bien qu’elles ne soient séparées que de quelques mètres. Ici, plus que n’importe où ailleurs, la profession de vigneron prend toute sa signification et le facteur humain devient une composante importante dans l’élaboration de vins exceptionnels.

La Bourgogne, située au centre-est de la France, constitue une bande étroite du nord au sud qui s’étire sur environ 200 kilomètres et se caractérise par de nombreux microclimats locaux. La situation géographique, climatique et géologique est idéale pour cultiver le pinot noir, le chardonnay, le gamay et l’aligoté, qui sont les principaux cépages de la région. La Bourgogne compte près de 100 appellations contrôlées et la majorité d’entre elles se réfèrent à des communes, des villages, ou encore des zones géographiques.

Vignerons de Bourgogne

Vins de Bourgogne